top of page
Rechercher
  • David Boudeweel-Lefebvre

L’actualité québécoise en bref : revue du mois de mai 2023

Incroyable mais vrai, le mois de mai est déjà derrière nous! Et il n’y a pas qu’à l’extérieur que les températures se sont réchauffées : les débats ont également été nombreux et parfois colorés dans l’écosystème politique québécois au cours les dernières semaines ! Ne vous inquiétez pas, nous nous sommes chargés d’en capter les moments incontournables pour vous. Bonne lecture!


Michael Sabia à la tête d’Hydro-Québec

Sous-ministre fédéral aux Finances et ancien haut dirigeant de Bell Canada et de la Caisse de dépôt et de placement du Québec, Michael Sabia a été désigné pour diriger la plus grande société du Québec. Il aura la lourde tâche de réorienter le géant hydroélectrique du Québec, alors que la province accélère ses efforts en matière d’électrification des transports et de décarbonation de son économie. Pragmatique et efficace, Michael Sabia est un choix audacieux qui, à coup sûr, rassurera les marchés et le milieu des affaires.


Sondages : de premiers nuages gris pour la CAQ, éclaircie pour le PQ

L’abandon du troisième lien autoroutier Québec-Lévis, une promesse-phare du parti au pouvoir, a laissé des traces: un sondage réalisé quelques jours après l’annonce officielle a permis de constater que le taux d’appui de la CAQ est descendu à 36% à l’échelle du Québec, et à 26% dans la grande région de Québec. Étrangement, c’est le Parti Québécois qui en profite, se situant désormais en deuxième position à 22%, et devançant la CAQ dans la région de Québec. Si la chute est loin d’être brutale, et que la CAQ demeure en tête des intentions de vote, il s’agit de la première baisse d’appui significative à l’équipe de François Legault depuis 2018. Est-ce le début de quelque chose? Ou simplement une saute d’humeur passagère?


Seuils immigration

Dans la foulée du débat sur les niveaux d’immigration au Québec, la ministre Christine Fréchette a annoncé une augmentation potentielle de 50 000 à 60 000 nouveaux résidents permanents d’ici 2027. La part de l’immigration économique passerait de 64% à 70% au cours des 3 prochaines années. Nous pouvons donc nous attendre à ce que le niveau d’immigration au Québec demeure en deçà des niveaux canadiens, ce qui ne permettra pas de régler la pénurie de main-d’œuvre actuelle.


Rémunération des élus : un vieux débat qui refait surface

Suivant les recommandations d’un comité d’ex-élus, le gouvernement a déposé un projet de loi qui, si adopté, majorera la rémunération des élus québécois de 30 000$. Un rattrapage salarial que certains diront nécessaire. Cette augmentation placera les élus de l’Assemblée nationale parmi les mieux payés au pays. De plus, en raison de cette augmentation, les charges liées aux fonds de pension des élus augmenteront en proportion. Le débat pourrait se prolonger, si un des partis d’opposition devait maintenir ses réticences quant à la hausse proposée.


Mois des congrès politiques

Pour les principaux partis politiques québécois, le mois de mai est traditionnellement privilégié pour la tenue d’importants rendez-vous militants. Du côté du Parti libéral du Québec, les prétendants au trône ont dû prendre leur mal en patience : les règles encadrant la prochaine course à la chefferie n’ont pas été présentées au Conseil général, comme attendu. Du côté de la CAQ, les militants ont profité de leur Congrès pour renouveler leur confiance en François Legault, qui a remporté son vote de confiance avec une approbation vertigineuse de 98%. Paul St-Pierre Plamondon, du Parti Québécois, a pour sa part fait une apparition remarquée au congrès du Bloc Québécois et a affirmé son désir d’indépendance.


Nouveautés : réforme scolaire, hébergement touristique, Conseil de la magistrature, et expropriations

Le ministre de l’Éducation, Bernard Drainville, a profité du mois de mai pour déposer son attendu projet de loi visant à rendre le réseau scolaire plus efficace, qui a toutefois reçu un accueil plutôt tiède. La ministre du Tourisme elle déposé une pièce législative visant à serrer la vis aux plateformes comme Airbnb, qui ont fait les manchettes dans les derniers mois en raison d’annonces illégales. Le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, a lui déposé un projet de loi visant à mieux encadrer les dépenses du Conseil de la magistrature. La ministre des Transports Geneviève Guilbault a déposé un projet de loi majeur visant à modifier le régime d’expropriations, une demande de longue date des municipalités.

Comments


bottom of page